• sam. Juin 15th, 2024

Les TPE/PME du tourisme français excellent dans la gestion de leur présence en ligne, selon l’étude Afnic

ByThierry Lafond

Jan 19, 2024
Améliorer sa présence en ligneSource : Unsplash

L’écosystème numérique joue un rôle croissant dans le secteur du tourisme, et une enquête récente menée par l’Afnic en partenariat avec MV2 met en lumière la gestion exemplaire de la présence en ligne par les TPE/PME du tourisme en France. Les résultats de cette étude, basée sur les réponses de 986 professionnels du tourisme, offrent un aperçu approfondi des pratiques, des investissements et des attitudes envers la cybersécurité au sein de ce secteur dynamique.

Une présence en ligne incontournable

Les résultats révèlent une conviction unanime parmi les professionnels du tourisme quant à l’importance cruciale d’une présence en ligne. Pas moins de 95% des répondants considèrent cette présence comme indispensable (55%) ou utile (40%). Les motivations derrière cette présence en ligne sont diverses, avec 91% souhaitant présenter leurs activités et 50% cherchant simplement à être facilement trouvés.

En examinant les canaux de présence en ligne, une tendance notable émerge. 77% des TPE/PME du tourisme possèdent un site web dédié, représentant une augmentation de 10 points par rapport à la moyenne globale. 69% sont référencés sur des plateformes spécialisées telles que Booking.com et TripAdvisor, dépassant de loin les 21% de l’étude globale. En outre, 79% sont actifs sur au moins un réseau social, suivant de près la tendance globale de 82%.

Les avantages de cette forte présence en ligne ne se limitent pas à la visibilité, mais s’étendent également à la génération de revenus. Bien que seulement 5% des TPE/PME du tourisme génèrent plus de 50% de leur chiffre d’affaires en ligne, près d’un tiers (29%) indiquent un taux compris entre 31% et 50%. Ces résultats soulignent le potentiel substantiel de la présence en ligne dans la croissance économique des TPE/PME du tourisme en France.

Investissements et retour sur investissement

Concernant les investissements, l’étude révèle que 90% des professionnels du tourisme dépensent moins de 1 000 € par an dans leur présence en ligne, une tendance similaire à la moyenne globale (87%). Cependant, 40% de ces professionnels du tourisme investissent entre 300 € et 1 000 € par an, dépassant les 25% de la moyenne globale.

La publicité en ligne se révèle être un aspect crucial de ces investissements, avec 65% des professionnels du tourisme déclarant investir dans ce domaine, une proportion significativement plus élevée que les 26% de la moyenne globale. En outre, le référencement naturel (SEO) est une priorité majeure, avec 83% des professionnels du tourisme prenant des mesures pour améliorer le classement de leur site internet, comparé à 69% dans l’étude globale. Ces efforts se traduisent par le fait que 81% des professionnels du tourisme affirment que leur site apparaît parmi les premiers résultats sur les moteurs de recherche lors de recherches spécifiques.

Les stratégies publicitaires varient également, avec 59% des professionnels du tourisme utilisant activement les réseaux sociaux pour promouvoir leurs activités. De plus, 29% investissent dans des campagnes publicitaires sur les moteurs de recherche, et 20% achètent des bannières publicitaires. Ces chiffres dépassent largement les résultats de l’étude globale, soulignant la focalisation particulière des acteurs du tourisme sur la promotion en ligne.

Cybersécurité avancée

Une révélation significative de l’étude est la maturité des pratiques de cybersécurité parmi les professionnels du tourisme. Contrairement à la moyenne globale, 96% d’entre eux affirment que leur site internet est protégé contre les cybermenaces par des solutions de sécurité telles que pare-feu et antivirus. Cette proportion est presque le double de celle de la moyenne globale, qui se situe à 49%.

En termes de maintien de la sécurité, 55% des professionnels du tourisme appliquent régulièrement des correctifs de sécurité, comparé à 47% dans l’étude globale. De plus, 93% effectuent des sauvegardes régulières de leurs données, une pratique adoptée par seulement 47% des entreprises dans l’étude globale. Ces statistiques soulignent l’engagement exceptionnel des professionnels du tourisme français envers la protection de leurs données et la garantie de la continuité de leurs opérations.

En conclusion, l’étude Afnic met en lumière le leadership des TPE/PME du tourisme français dans la gestion de leur présence en ligne. Ces résultats démontrent une conscience aiguë de l’importance stratégique d’une forte présence numérique, combinée à des investissements judicieux et à des pratiques de cybersécurité avancées. Alors que le secteur du tourisme continue de se digitaliser, ces professionnels sont positionnés de manière favorable pour capitaliser sur les opportunités offertes par l’environnement en ligne en constante évolution. Leur engagement envers l’innovation et la sécurité suggère une perspective prometteuse pour l’avenir du tourisme numérique en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *