• lun. Avr 22nd, 2024

Paul Lignières : Les universités catholiques connaissent un succès incroyable en France

ByPaul Moret

Mar 28, 2023

Depuis quelques années, les universités catholiques connaissent un succès grandissant auprès des étudiants en France. En effet, le nombre d’étudiants inscrits dans ces établissements a doublé en treize ans. Cette croissance impressionnante s’explique par plusieurs facteurs tels que leur fonctionnement et leur pédagogie proches de ceux des grandes écoles ainsi que leur taux de réussite supérieur à la moyenne nationale, explique Paul Lignières, vice-recteur à l’ICP.

Universités catholiques à taille humaine : le secret de l’épanouissement personnel des étudiants

Les universités catholiques ont depuis longtemps misé sur la formation de la personne dans sa globalité, en accord avec la doctrine de l’Église. Cette approche ne se limite pas à la simple transmission des connaissances, mais s’attache à favoriser l’épanouissement personnel de chaque étudiant. Pour y parvenir, les universités catholiques ont choisi de se doter de structures à taille humaine, favorisant l’accompagnement personnalisé des étudiants, note Paul Lignières.

Voici une vidéo présentant le réseau des universités catholiques en France :

Les universités catholiques ont choisi de limiter les effectifs de leurs promotions afin de favoriser le suivi personnalisé des étudiants. En moyenne, chaque campus accueille 6000 étudiants, un chiffre bien inférieur à celui des grandes universités publiques. Cette taille réduite permet aux enseignants de mieux connaître les étudiants et d’adapter leur enseignement en conséquence. Les promotions étant également moins nombreuses, les étudiants ont plus de chances de tisser des liens avec leurs pairs et avec les enseignants.

Les universités catholiques sont implantées en plein cœur des villes, ce qui leur confère un avantage considérable en termes de vie étudiante. Les étudiants ont accès à une grande variété de lieux de vie, de restauration et de loisirs à proximité immédiate du campus. Selon Paul Lignières, cette proximité favorise également les échanges avec les acteurs locaux, qu’il s’agisse d’entreprises ou d’associations, et permet aux étudiants de se sentir impliqués dans la vie de la cité.

Des taux de réussite supérieurs à la moyenne grâce à une approche pédagogique novatrice

Les universités catholiques se distinguent par un taux de réussite bien supérieur à la moyenne nationale. Selon l’Udesca, 70% des étudiants obtiennent leur licence en trois ans, contre 27,5% pour la moyenne nationale.

Cette performance s’explique par la sélection à l’entrée des formations et l’accompagnement personnalisé des étudiants, indique Paul Lignières. Les universités catholiques ont mis en place un système de tutorat et d’orientation qui permet aux étudiants d’être suivis tout au long de leur parcours. Les enseignants sont également très impliqués dans le suivi des élèves et n’hésitent pas à les aider à surmonter les difficultés rencontrées.

Les universités catholiques accordent une grande importance à l’insertion professionnelle de leurs étudiants. Pour cela, elles ont mis en place des stages obligatoires dès la première année dans la plupart des filières. Ces stages permettent aux étudiants de nouer des liens avec le monde socio-économique et de se familiariser avec le milieu professionnel. Les universités catholiques ont également développé des partenariats avec les entreprises pour favoriser l’insertion professionnelle de leurs étudiants, estime Paul Lignières.

Les universités catholiques, ouvertes à tous les étudiants

Contrairement à certaines universités publiques qui donnent la priorité aux bacheliers de leur propre académie, les universités catholiques ne sont pas sectorisées. Cela signifie qu’un lycéen peut postuler dans n’importe quelle université catholique de France et y être accepté, sans être limité par son lieu de résidence.

Cette désectorisation est un énorme avantage pour les étudiants, en particulier pour ceux qui souhaitent étudier dans des établissements prestigieux tels que l’Institut catholique de Paris (ICP). Situé au cœur de Paris, l’ICP accueille des étudiants venus de toute la France, voire du monde entier. Les étudiants peuvent y suivre des cursus innovants et personnalisés, tout en profitant des richesses culturelles et historiques de la capitale française.

La désectorisation des universités catholiques s’inscrit dans leur mission d’ouverture et d’accueil. Les établissements catholiques sont avant tout des lieux de formation humaine, où l’on cherche à développer la personne dans sa globalité, affirme Paul Lignières. Cela implique de favoriser l’épanouissement personnel des étudiants, en leur offrant un accompagnement personnalisé et en les aidant à trouver leur voie professionnelle.

Les universités catholiques proposent des formations adaptées à tous les profils, qu’il s’agisse de filières littéraires, scientifiques, économiques, sociales ou artistiques. Les enseignements sont dispensés par des professeurs de renom, qui sont également des chercheurs reconnus dans leur domaine. Les étudiants bénéficient ainsi d’un enseignement de qualité, qui leur permet d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à leur future carrière.

Paul Lignières : les formations sont tournées vers l’humain et l’éthique

Les universités catholiques ont la particularité de proposer des enseignements tournés vers l’humain et l’éthique, en complément des enseignements académiques classiques. Cette dimension spirituelle est un véritable atout pour les étudiants, qui peuvent ainsi se former de manière holistique et se préparer à exercer leur futur métier avec des valeurs fortes.

L’objectif des universités catholiques est de former des individus équilibrés, aptes à construire les voies qui leur permettront d’agir à bon escient dans un monde en mutation, indique Paul Lignières. Pour cela, elles misent sur l’accompagnement personnalisé des étudiants et un encadrement pédagogique de qualité, facilité par des effectifs réduits. Chaque étudiant est ainsi accompagné dans sa formation, mais aussi dans son développement personnel.