• mar. Mai 28th, 2024

Achraf Hakimi accusé de viol : Quels sont les propos de la victime présumée ?

Achraf Hakimi accusé de violSource : Flickr

Achraf Hakimi est recherché pour viol. L’international marocain, qui est aussi l’un des joueurs les plus appréciés du PSG, a fait l’objet de nombreuses discussions alors que l’élite du ballon rond se réunissait à Paris lundi 27 février pour assister, entre autres, à la remise du prix pour le meilleur joueur FIFA de l’année. Le Parisien rapportait en début de soirée qu’une jeune femme de 24 ans accuse le défenseur arrière droit du Paris Saint-Germain de l’avoir agressée sexuellement le 25 février 2023.

Le joueur est effectivement mis en cause, mais aucune plainte n’a été déposée contre lui. Dimanche 26 février, la jeune femme qui s’est présentée pour faire une déposition au commissariat de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) n’a pas souhaité porter plainte contre l’étranger. En termes simples, elle a déposé une « déclaration de viol ». Puisque l’accusation a pris le relais, cependant, son récit serait suffisamment étayé. Le dossier qui a été déverrouillé par le parquet de Créteil (Val-de-Marne) est actuellement en possession de Nanterre. Achraf Hakimi, qui était présent lundi soir à l’événement organisé par la Fifa, s’est tenu à bonne distance des microphones et, au moment d’écrire ces lignes, n’a fait aucun commentaire public sur l’incident.

Voici une vidéo relatant cette nouvelle :

Quels sont les détails du viol présumé d’Achraf Hakimi ?

En effet, d’après les informations recueillies par le journal, les faits se seraient produits ce samedi 25 février, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Le footballeur réside dans ce quartier, proche du Parc des Princes. Achraf Hakimi aurait demandé un VTC pour que la jeune fille se rende chez elle suite à une longue conversation sur Instagram qui a duré plusieurs semaines. Cependant, elle a noté qu’un mauvais résultat en aurait résulté. Ses vêtements auraient été enlevés alors que la jeune femme de 24 ans aurait embrassé fermement sa bouche et ses seins. Pourtant, il aurait procédé à une pénétration numérique sans obtenir son autorisation, selon ses propos cités par Le Parisien. Avant de quitter les lieux, elle aurait enfin pu le repousser.

Qui est la victime présumée ?

Le Parisien affirme que la victime présumée est âgée de 24 ans et réside à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). Le 16 janvier, elle aurait communiqué avec Achraf Hakimi via le site de réseau social Instagram. Les deux ont depuis communiqué entre eux. L’enquête devrait clarifier diverses questions, telles que qui a initié la conversation en premier et s’ils se sont déjà rencontrés. Les détectives n’ont pas encore entendu la jeune femme.

« Déclaration de viol » : qu’est-ce que c’est ?

Ainsi, selon Le Parisien, Achraf Hakimi ne fait actuellement l’objet d’aucune plainte. Afin de créer un journal de jour, les déclarations de la victime présumée ont été recueillies au commissariat. Les forces de sécurité doivent être informées de la nature et du moment des faits, et non que l’auteur doit être traduit en justice. Selon le ministère de Monsieur le juge, cela peut être pertinent dans le cadre d’un procès ultérieur. En conséquence, le joueur ne sera pas convoqué à la suite de cela. De plus, ce dernier ne connaîtra pas le contenu de la main courante.

Ce week-end, Achraf Hakimi sera-t-il seul à la maison ?

Achraf Hakimi était évidemment seul à la maison ce week-end, car il faisait ses valises pour le match que l’Olympique de Marseille affrontait le Paris Saint-Germain dimanche soir. Sa femme, l’actrice Hiba Abouk, avec qui il sort depuis 2018, ainsi que leurs deux fils, Amin (3 ans) et Naïm (1 an), sont tous évoqués sur les réseaux sociaux, dont Le Parisien et RMC se font l’écho) étaient sans doute en vacances à Dubaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *